Weekendesk
🇫🇷 Sélection d'offres dans le respect du protocole sanitaire**
📅 Annulation gratuite jusqu'à 48h avant votre départ**
✅ Réservez maintenant et payer en plusieurs fois**

SOS cadeaux de dernière minute pour Noël

4 idées à votre rescousse
16 décembre 20182 min de lecture
Cadeaux emballés

Un invité surprise, un petit oubli... Chaque année, c’est pareil : à quelques heures du Réveillon, il manque un cadeau. Voici quatre idées pour faire plaisir sans prendre de risque, et sans se noyer dans la foule pressée des galeries !

1. Une soirée spectacle

Voilà un cadeau personnalisé et intime : une version hip-hop de Notre-Dame de Paris, une représentation de théâtre nô par l’équipe du Splendid, le concert d’un hologramme de chanteur mort… Le choix est vaste, et même si la date du spectacle est lointaine, ça marche toujours. C’est rapide et pratique : il suffit de se brancher à une billetterie internet et d’être à proximité d’une imprimante.

2. Un cours ou un atelier

Toujours une bonne idée, même pour les allergiques à l’école. Au moins, ce cours-là, on le choisit : aquarelle ou cuisine thaïe, zumba ou mandarin, jardinage ou philatélie… Idéal pour aider son amoureux à « franchir le pas » ou pour faire naître une vocation chez son cousin paumé par l’existence.

3. Une carte cadeau Weekendesk

L’idée ? Offrir davantage qu’un cadeau, mais une expérience ! En quelques clics, il suffit de choisir le montant à créditer sur la carte (à partir de 50 €), et la personnaliser avec le message ou le visuel de son choix… Parfait pour permettre à ses parents de choisir la thalasso de leurs rêves, pour offrir à l’élu(e) de son cœur un week-end romantique ou encore à son meilleur ami un aller-retour au Louvre-Lens, puisque cela fait deux ans qu’il en parle.

4. Un abonnement 

Bien sûr, si c’est vraiment une passion pour la personne à qui on veut faire plaisir, on peut choisir un magazine télé ou un quotidien régional. Mais pour les autres, on peut piocher dans la catégorie de plus en plus nourrie des mooks (magazine + book). Des revues denses, soignées, souvent à parution trimestrielle, à dévorer comme un magazine, et à conserver comme un livre auquel on tient.