Weekendesk
🇫🇷 Sélection d'offres dans le respect du protocole sanitaire**
📅 Annulation gratuite jusqu'à 48h avant votre départ**
✅ Réservez maintenant et payer en plusieurs fois**

La magie de Noël, à l'hôtel comme à la maison

23 décembre 20182 min de lecture
Montagne de cadeaux

Pour éviter que la fête ne se termine en crise mélodramatique remettant en question l’existence du Père Noël, il faut parfois être astucieux ! Voici 5 conseils pour préserver le mythe une année de plus, à la maison comme en vacances.

Se déguiser en Père Noël

Quasi-imparable, à une condition. Pour ne pas que les enfants démasquent Papi Paul, la barbe synthétique devra être préalablement fixée, et sa résistance testée. Pensez à défalquer le prix de la location du costume sur le budget cadeaux.

Engager un lutin

Mandater une personne de petite taille, équipée d’un ensemble bonnet et manteau verts. En cas de flagrant délit, le discours « lutin » sauvera les apparences : « les enfants, il ne faudra jamais révéler à personne que Tonton Henri travaille à mi-temps au pôle Nord pour le Père Noël » (et pas à Pôle Emploi).

Les envoyer à l’air de jeu de l’hôtel

Profitez de ce moment de diversion pour faire les derniers préparatifs de Noël. Enveloppez les cadeaux dans la chambre alors que les petits jouent dans l’air de jeu ou à la piscine. Ils n’y verront que du feu !

Faire venir le Père Fouettard

Voilà un plan à déclencher en dernier recours, si aucune des solutions précédentes n’a fonctionné. Papi ôte le costume rouge, met son vieux masque d’horreur et tambourine à la porte. Un excellent moyen d’envoyer les enfants au lit, et de les dissuader d’en sortir avant le lendemain matin. Mais ne vous emportez pas, il ne faudrait pas que les cris des enfants réveillent les chambres d'à côté.

Ne pas acheter de cadeaux

Tout simplement. Les avantages ? En plus d’être drôlement économique, c'est la plus sûre des solutions. C’est aussi du temps de gagné, moins de prise de tête sur les listes de cadeaux, plus aucune organisation à gérer. L'inconvénient : il serait vain d’en dissimuler la dimension déceptive. Et puis de toute façon, vous êtes déjà dans un hôtel magnifique et familial. Quoi demander de plus ?