Weekendesk
🇫🇷 Sélection d'offres dans le respect du protocole sanitaire**
📅 Annulation gratuite jusqu'à 48h avant votre départ**
✅ Réservez maintenant et payer en plusieurs fois**

Slow tourisme │ L’art de voyager en prenant son temps

20 juillet 20213 min de lecture
Paysage de Noirmoutier en l'île

Savez-vous ce qu’est le slow tourisme ? Cette nouvelle façon de voyager connaît un succès grandissant depuis quelques années. Certaines personnes en font même un véritable état d’esprit, entre lâcher prise et retour au naturel. Envie d’en apprendre plus ? Dans cet article, nous vous expliquons en détail ce qu’est le slow tourisme, et comment le pratiquer.


Qu’est-ce que le slow tourisme ?

Le concept est apparu dans les années 2000. Il s’inspire de la slow food, un mouvement visant à prendre le temps de déguster les aliments, pour redécouvrir les plaisirs de la table.

Le tourisme lent est un modèle alternatif de voyage. Il consiste à ralentir le rythme et à se détendre, sans contraintes strictes et sans respecter de planning. L’objectif ? S’attarder dans la région visitée, hors des zones touristiques et des sentiers battus.

Le slow tourisme est compatible avec les vacances à l’étranger. Il implique simplement d’adopter un comportement différent sur place : concentrez-vous sur la découverte de l’endroit où vous séjournez, sans effectuer des sauts puce d’un lieu touristique à un autre.

Le slow travel priorise les moyens de transport doux, les activités locales, les plaisirs gastronomiques et les rencontres avec la population. Il privilégie aussi la déconnexion avec le digital, et la reconnexion avec la nature.

Le slow tourisme est donc une forme de tourisme durable. Il soutient la protection de l’environnement, l’économie locale et les initiatives sociales.


Comment pratiquer le slow tourisme pendant les vacances ?

Se loger différemment

Pour des vacances slow tourisme, privilégiez des établissements soucieux de l’environnement. Chez Weekendesk, nos écohébergements respectent des contraintes strictes : utilisation d’énergies renouvelables, éclairage économe en énergie, emploi de produits non toxiques, recyclage des eaux grises, etc.

Vous pouvez également opter pour des hébergements plus proches des populations : guest house, chambres d’hôtes ou logement chez l’habitant. Enfin, pensez au wwoofing : vous travaillerez quelques heures dans des fermes en échange du gîte et du couvert.

Privilégier une mobilité plus douce

Pendant vos vacances en mode slow, adoptez des moyens de transport verts :

  • louez une péniche pour naviguer sur les fleuves ;
  • sillonnez les véloroutes de France à bicyclette ;
  • laissez-vous porter par les trains touristiques ;
  • misez sur l’originalité à cheval ou en roulotte.

Sur place, oubliez votre voiture. Explorez les sites naturels à pied : à vous promenades, randonnées et trekking. C’est aussi l’occasion d’expérimenter le paddle, les sports d’eaux vives (canoë, kayak, aquarando), ou les activités marines (surf, snorkeling, plongée).


Consommer local

Privilégiez la consommation de produits locaux. Pour vous restaurer, choisissez des petits établissements proposant une cuisine de qualité élaborée avec des aliments frais. Prenez le temps de déguster la nourriture, appréciez les saveurs originales. Profitez-en pour collecter les bonnes adresses, situées hors des circuits touristiques.

Vous préparez vos repas vous-même ? Faites vos courses au marché pour acquérir des spécialités et des produits du terroir.

Vous cherchez des souvenirs à rapporter de votre voyage ? Suivez la même logique : rendez-vous dans des ateliers, chez des créateurs ou des artisans. Achetez-leur directement leurs marchandises : vous ferez vivre l’économie locale et vous rentrerez avec des articles uniques.


Se reconnecter aux autres et à soi

Pour des vacances slow tourisme réussies, accordez une place centrale à l’humain. Partez à la rencontre des populations locales ; participez à des activités organisées par les habitants ; retrouvez-les sur leur lieu de vie. Interrogez-les sur leur territoire, leur travail, leur mode de vie et leurs traditions.

Prenez aussi le temps de vous reconnecter à vos proches et à vous-même. Éteignez votre portable, oubliez votre ordinateur, et vivez des expériences ensemble (visites, jeux, etc.). Savourez les plaisirs de la vie : un petit déjeuner au calme, une baignade revigorante, un apéritif goûteux, un dîner au soleil couchant… Vous allez doucement déstresser et recharger vos batteries.


Le slow tourisme connaît un véritable essor dans le monde actuel. Les voyageurs ont envie de prendre le temps, d’explorer les régions, de se reconnecter aux autres, et de se ressourcer vraiment. Ces valeurs vous parlent ? Alors, testez-le à votre tour !


Vous vous intéressez au Slow-Tourisme ? Ces articles pourraient également vous plaire